Pourquoi ce journal intime ?

Un besoin d'écrire tout simplement ? Aligner les mots et maux comme une thérapie ?
A maintes reprises j'ai cherché en vain des blogs parlant de le bipolarité et jamais je ne m'y suis retrouvée.
Je désire un blog simple où chaque personnes malades ou non puissent s'exprimer librement.
N'hésiter pas à m'envoyer vos textes, poésies...je les publierais, avec votre consentement bien sur.
Mon but n'est pas d'avoir plusieurs lecteurs mais si je peux aider, soutenir une seule personne et partager avec elle ce sera pour moi partie gagnée !!
Nathalie


mardi 3 juin 2014

C'est fait ....

Et bien voilà depuis le 24 mai je suis dans ma nouvelle demeure. Le cadre est splendide, chaque jours j'entends les oiseaux chanter, mon chien a de l'espace et est heureux ce qui me conforte dans mon choix. Je me sens bien ici. Je pensais que ce serait dur, que mon ancien chez moi allait me manquer, que mes connaissances aussi mais ce n'est pas le cas. Il faut dire que je me suis rapprochée de ma seule et unique amie, je l'a sens proche et ça me fait un bien fou.

Jeudi j'ai rendez-vous avec le médecin du travail pour reprendre à temps partiel thérapeutique sur ma demande. Bientôt 4 ans (en septembre) que je suis en accident de travail et je peux vous dire que les journées sont longues (enfin en ce moment je suis occupée avec les cartons du déménagement), je me sens inutile et j'ai vraiment envie de reprendre. Maintenant à voir ce que l'on va me proposer. J'attends ce jour avec impatience.

Je ne sais pas si j'avance, si le plus dur est derrière moi mais j'ai de l'espoir et ça faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Aujourd'hui je crois en l'avenir, une renaissance je dirais. Il est vrai que j'ai un psy qui m'aide beaucoup mais il est vrai aussi que je mets des coups de pieds aux f..... car lui écrire trois courriels par semaine et ce depuis le mois de septembre n'est pas chose aisée.

Je pense aujourd'hui, maintenant que je connais bien ma maladie qu'il est possible de bien vivre avec, bien sûr avec les médocs et un suivi psychologique régulier. Je croise les doigts et j'espère continuer sur cette voie....


                               


1 commentaire: